Le reishi, un élixir à la portée de tous

Le reishi, un élixir à la portée de tous

Le reishi – Ganoderma lucidum – appelé aussi lingzhi ne se consomme pas cru en raison de son goût amer. En revanche, après cuisson, il peut être utilisé pour traiter ou bien prévenir de nombreux de maladies. Considéré comme un antioxydant puissant, il est utilisé contre le cancer et les troubles auto-immuns, tandis que grâce à ses propriétés purifiantes du sang et du foie, il se révèle être un excellent désintoxifiant. Il possède de vertus adaptogènes (modulation du fonctionnement du système immunitaire). Aux États-Unis, on le considère comme le champignon médicinal le plus populaire tandis qu’en Extrême-Orient c’est un véritable élixir de vie.

En Extrême-Orient et en Europe, le reishi est une plante indigène qu’on peut trouver dans les forêts caduques sur le tronc des arbres. Il peut être simplement reconnu par son chapeau en forme d’éventail. Sa couleur est jaune, rouge, blanche, bleu-vert et pourpre. Un fait intéressant est que son effet médicinal dépend de sa couleur, dont la plus recherchée est rouge et noire. Sa chair est ferme et particulièrement amère ainsi on consomme l’extrait en préparation ou en infusion. Il a un effet médicinal extrêmement fort, c’est pourquoi il est appelé le champignon de longévité. Il joue un rôle particulier dans la médicine orientale et est utilisé depuis plus de 4000 ans pour traiter presque tous les types de maladies.

Désintoxifiant et dépuratif

Grâce à sa richesse en germanium organique, le ganoderme peut augmenter (jusqu’à 150 %  !) la capacité d’absorption d’oxygène du sang ce qui favorise la procédure de désintoxication. Les tripertènes qui font partie des principes phyto actifs de la plante améliorent également l’utilisation de l’oxygène et le fonctionnement du foie. Ses substances actives favorisent la circulation sanguine, prévient l’agrégation des plaquettes sanguines, ainsi le ganoderme est un moyen efficace pour prévenir l’apparition d’une thrombose. Il possède des vertus anti-oxydantes et antivirales, il renforce le système immunitaire et possède un effet antidépresseur. Le reishi contient de l’adénosine qui dilue les gras dans le sang et le plasma sanguin indispensable pour une désintoxication efficace. En conséquence, il nettoie les veines et artères ce qui contribue à la prévention des maladies cardiaques et cardiovasculaires ainsi qu’à l’augmentation de la fonctionnalité cardiaque. De surcroît, l’adénosine régularise le taux hormonal et les fonctions digestives ainsi que le taux du pH sanguin. Il est scientifiquement prouvé que son contenu en terpénoïde favorise la diminution du taux de cholestérol, et par son action sur l’insuline, il soulage les symptômes du diabète.

Remède pour traiter le refroidissement

Activateur du système immunitaire, le ganoderme est efficace contre le refroidissement, la grippe et la bronchite, ;il supprime fatigue et dépression, stabilise le niveau d’énergie du corps. Il stimule le système nerveux et diminue le risque de l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Grâce à ses substances anti inflammatoires puissantes et proches de l’hydrocortisone, il permet d’éviter la prise de stéroïdes de synthèse et ses lourds effets secondaires. Par son usage externe il est efficace pour traiter des petites blessures superficielles, les piqûres d’insectes et pour supprimer des saignements moins importants.

Une arme efficace contre le cancer

Étant donné que le ganoderme régularise et renforce le système immunitaire et qu’il contient beaucoup de substances anti-oxydantes fixant les radicaux libres, il peut être utilisé avec succès contre le cancer en tant que moyen préventif et en tant que traitement. De plus, le reishi aide à maintenir le métabolisme du corps en équilibre tout en intensifiant la synthèse des acides nucléiques des protéines ce qui contribue à la lutte contre la maladie du cancer et l’apparition des tumeurs malignes. En Asie, on l’utilise pour soigner presque tous les types de cancer, tandis qu’en Europe on l’applique plus spécifiquement dans le traitement alternatif du cancer de la prostate. Pour un résultat encore plus efficace il est recommandé de le consommer conjointement avec de la vitamine C.

Le ganoderme peut être consommé pendant sur le long terme sans effets secondaires prouvés. Il peut arriver en début de cure que des symptômes tels que des vertiges, des troubles digestifs ou des douleurs articulaires apparaissent ; cela est néanmoins rare et ne dure qu’un court laps de temps. Ces symptômes désagréables peuvent être totalement évités avec une consommation régulière de vitamine C.

Kombucha : un moyen anti-cancer 102

Contrairement à la croyance populaire, le kombucha n’est par un véritable « champignon », mais une culture symbiotique de trois levures et plusieurs bactéries. Le thé qui en est issu est un véritable élixir de santé qui - en renforçant notre système immunitaire – nous assure une vitalité éclatante. Il est un excellent désintoxifiant, contribue à la prévention du cancer et des maladies ar...
Continuez à lire

L’algue spiruline, un « super aliment » 55

La spiruline est l’un des aliments les plus concentrés en protéines. C’est une véritable bombe protéinée renfermant tous les acides aminés nécessaires à l’organisme humain. De surcroît, ses protéines sont hautement digestibles en l’état et sans cuisson et présentent une grande biodisponibilité. La spiruline est riche en vitamines A, B, D, et K, en fer et en AGL (acide gamma-linolénique). Elle favo...
Continuez à lire

Une vie plus saine grâce au thé vert 53

Il y a peu de choses simples qui puissent nous rendre aussi heureux qu’un grand verre de thé glacé quand les températures sont estivales ou bien qu’un thé chaud lors des périodes hivernales. En dehors de son effet rafraichissant et réchauffant, le thé vert contribue également à la santé de notre organisme car c’est un remarquable antioxydant et désintoxifiant : il diminue le taux de cholestér...
Continuez à lire